Andalousie: Début de campagne des oranges avec une baisse de production et seulement 0,24 et 0,28 €/Kg pour la première qualité

 

L’association agricolee Asaja Córdoba a signalé le début de l’activité du marché des agrumes après le début de la récolte d’une campagne marquée la forte baisse de production, l’absence de calibres, l’augmentation continue des coûts de production et les réductions d’irrigation de l’été dernier, ce qui fait que le secteur fait face au début de la campagne avec beaucoup d’incertitude. Les prix sont légèrement plus élevés que l’année dernière, avec 0,24 et 0,28 €/kg pour la première qualité.

Profitant de cette première rencontre, une évaluation des perspectives de la campagne a été faite, dans laquelle une production bien inférieure à la précédente est attendue, avec une pénurie de gros calibres en raison des conditions météorologiques, comme l’a déjà annoncé  laJunta de Andalucía en septembre, estimant 32% de moins dans sa capacité , un pourcentage qui a probablement augmenté en raison du manque de pluies au cours des deux derniers mois.

Le tableau de suivi des prix de la criée d’agrumes a commencé avec l’orange Navelina entre 0,24 et 0,28 €/kg pour la première qualité, des prix basés sur des opérations effectuées au cours des dernières semaines, et qui sont légèrement plus élevés que ceux de l’année dernière au début de la criée dans une campagne qui a connu les prix les plus faibles de ces dernières années. De son côté, la variété Salustiana n’a pas encore été cotée, car, bien que certaines opérations ont déjà été effectuées, on s’attend à une plus grande activité de cette variété dans les semaines à venir.

Encore cette année, l’association Asaja Córdoba collabore avec la Chambre de Commerce pour le suivi des prix de la criée d’agrumes, qui, comme l’année dernière, a démarré plus tard que les années précédentes en raison du retard de la maturation des fruits à cause des conditions climatiques. Les réunions se tiennent de façon hebdomadaire, en présence d’agents de la partie production et de la partie commerce des différentes communes productrices d’agrumes de la province.

L’objectif de ce marché des agrumes est d’assurer la transparence des cotations  actuelles du secteur et d’aider les agriculteurs à connaître les prix de façon fiable pour vendre leur orange, en fonction de sa variété, de son calibre et de sa qualité, et tout cela soutenu par la Chambre des Commerce de Cordoue.

Source : agroinformacion.com

Vous aimerez aussi...