Kairouan : sécheresse, barrage à sec et des agriculteurs privés d’eau

Malgré les pluies de la semaine dernière, le stress hydrique fait encore des ravages en Tunisie. Kairouan fait partie des régions les plus touchées par la sécheresse et par l’absence de précipitations. Dans ce contexte difficile, le taux de remplissage des trois principaux barrages n’a pas dépassé les 15% selon un rapport publié par la délégation régionale du développement agricole dans la région.

Aussi, les quantités d’eau n’ont pas dépassé les 230 millions de mètres cubes (le total). Au barrage de Sidi Saad – le plus important -, on ne compte que 32 millions de mètres cubes sur 135 millions. Celui de Houareb est complètement à sec ! Celui de Nabhana, pour sa part, renferme quelque 9 millions de litres d’eau…

La situation est grave. Pis encore : le volume d’eau exploitable n’excède pas les 7 millions de mètres cubes. La conséquence est grave : selon la délégation du développement agricole de Kairouan, l’approvisionnement des agriculteurs en eau a été interrompu…

Kairouan-Barrage-El-Houareb

Source : realites.com.tn

Vous aimerez aussi...